Matières premières secondaires

Les chantiers en France génèrent 260 millions de tonnes de déchets par an : 42 millions pour les bâtiments, le reste pour les travaux publics.

Pour le bâtiment, les déchets proviennent essentiellement de la démolition. La loi de Transition énergétique de 2015 a fixé un objectif de recyclage de ces déchets à 70% en 2020 et ce uniquement pour les déchets inertes et non dangereux.

Le radon, est-ce un problème ?

Beaucoup de monde commence à savoir que le radon est présent dans les bâtiments. Nos anciens disaient qu’il y en a toujours eu. Donc, ce n’est pas utile de s’inquiéter !

L’inquiétude, s’il y a inquiétude, ne doit pas venir que du seul radon. En effet, le temps passé moyen par Français dans un espace clos est en moyenne de 80 % de son propre temps. Ce qui n’était pas le cas auparavant avec une vie extérieure plus importante. Ensuite, les bâtiments d’habitation ont changé. Rappelons-nous des portes et fenêtres à « vents coulis ». Et quand la cheminée fonctionnait, il n’était pas rare de devoir ouvrir une porte. Donc, notre mode de vie a drôlement changé en 50 ans. Comme si cela ne suffisait pas, nous avons allègrement utilisé des produits manufacturés pour agrémenter nos intérieurs. Ainsi, planchers à clips, peintures à COV, meubles (je ne me souviens plus du nom), etc. En fait, notre intérieur a l’avantage de cumuler la pollution extérieure (plus ou moins importante suivant les lieux), augmentée de celle liée à l’usage intérieur et à son équipement.

20 ans c’est déjà demain

Les bleus viennent de renouveler l'exploit de 1998. Pour les plus anciens, la première étoile, c'était hier. Saurons-nous accomplir pour 2038 l'exploit collectif d'avoir fait les deux tiers du chemin vers un monde sans énergies fossiles et sans nucléaire ?

Chaque semaine nous apportant son lot d'informations sur des événements liés au changement climatique, il s'avère que les prévisions les plus sombres des spécialistes du climat sont dépassées par la réalité. Ce n'est pas qu'elles soient mal faites, mais les chercheurs soumettent leurs travaux à tant de contre-expertises pour en démontrer l'étayage scientifique, que les résultats ne sont publiés que plusieurs années après.

Le 21 juillet 1969, Neil ARMSTRONG débarquait sur la lune et déclarait : « c'est un petit pas pour l'homme, mais un bond de géant pour l'humanité »
J'aurais aimé que notre ex-ministre Nicolas HULOT ait prononcé une phrase de ce type, mais non, il a juste dit qu'il ne pouvait plus s'accommoder avec les seuls petits pas qu'il soit autorisé à faire : sombre constat d'échec.
Que reste-t-il donc ? Rappeler Neil pour lui demander sa recette ? Ça relèverait du miracle, malheureusement, un miracle semble être la seule solution pour sauver ce qu'il reste à sauver.

le SAVOIR FAIRE et le FAIRE SAVOIR

Par son essence même, APPROCHE est une association regroupant des professionnels tous passionnés, compétents et impliqués (dont certains parfois à 1 très haut niveau !!) et des particuliers intéressés par la démarche à titre personnel ou collégial.

Le lien entre tous est la culture de la construction de bâtiments écologiques et la valorisation de l’habitat sain. Les 2 grands axes poursuivis sont l’utilisation de matériaux d’origines naturelles (respect de l’environnement actuel et futur, économie des énergies) et le « Bien-Être » des occupants (respect de l’humain et de sa santé). Deux objets qui s’inscrivent, de fait, dans un mouvement dépassant de loin notre très chère Bretagne, puisqu’à terme, il s’agit ni plus ni moins que de sauver notre planète (GaÏa notre Terre Mère) et notre civilisation (l’espèce humaine) des appétits destructeurs sans limites de quelques « élites » (directement sortis de romans de Ian Fleming ?) qui sont prêts à TOUT sacrifier, sans aucune vision à long terme, pour leurs Dieux Argent et Pouvoir (dont on se demande bien ce qu’ils en feront quand il n’y aura plus rien à acheter ni à diriger !)…